jeudi 10 juin 2010

Prise de contact avec le site. Deux premières journées de travaux sous marins... avant l'arrivée du mauvais temps


Les deux premières journées de travaux ont été consacrées au repérage et au balisage temporaire du site, à la numérotation des dolia ainsi qu’à l’estimation de sa superficie.

Repérage et balisage temporaire du site : c’est grâce aux informations et à la présence de l’équipe d’archéologues amateurs qui ont découvert et expertisé le site, respectivement en 2008 et 2009, que nous avons retrouvé l’épave rapidement. L’installation d’un balisage temporaire a été effectuée afin d’amarrer les support-surfaces qui assureront d’une part l’installation des bouteilles d’oxygène pour les paliers et d’autre part les moteurs des aspirateurs à sédiments.


Balisage du site (Photo M. El Amouri)

Numérotation des dolia : Lors de ces premières plongées de reconnaissance (que nous avons effectuées avant que la météo ne se gâte), nous avons cherché à comptabiliser le nombre de dolia présents sur le site. La mission 2009 s’était davantage intéressée au marquage des dolia complets. Il était par conséquent important d’évaluer le nombre total de ces conteneurs et d’avoir une idée plus précise de leur répartition sur le site. A partir de quatre points de référence, matérialisés autour de l’épave par l’implantation de « fer à béton », des circulaires ont été ainsi mises en place.


Premières plongées depuis le Nosy Be Too

(Photo Ch. Péron, DRASSM)

La numérotation choisie ne concerne que les fragments de dolium assez importants pour être considérés comme un seul individu afin de pouvoir estimer rapidement le nombre minimum de dolia (NMI, nombre minimum d’individu) que contenait ce navire. L’implantation de piquets de repérage au fond de l’eau a aussi été réalisée afin de matérialiser des points de référence qui serviront aux relevés de l’épave et de son chargement. Toutes ces opérations permettent également de circonscrire la superficie du site et de commencer à préparer les différentes aires de travaux que nous réaliserons durant la mission, tout en définissant leur priorité.



1 commentaire: