mardi 21 juin 2011

Le retournement des fragments de lèvre de dolium, parfois de taille imposante, et le décapage systématique des concrétions fixées dans la zone comprise entre le bord et l'épaule des fragments ont révélé quatre nouveaux timbres.
Fragment de dolium après son retournement, les faces protégées par les sédiments n'ont pas été recouvertes par les concrétions (photo T. Seguin).

Le retournement d'un fragment de lèvre appartenant probablement au dolium n°2 a permis de mettre au jour un timbre in planta pedis (en forme de pied) sur l'épaule du vase. L'inscription, particulièrement bien conservée, se lit C. PIRANUS/ CERDO FEC[IT] et est comparable à celle découverte lors de la précédente campagne sur le dolium n° 14, le plus à l'est du site.


Détail du timbre in planta pedis découvert ; on y lit C. PIRANUS / CERDO FEC (photo T. Seguin).

1 commentaire: